Mon bourguignon

Coucou

Je vous livre aujourd’hui la recette de mon bourguignon.

La recette est tiré du livre de cuisine de ma grand mère « Poussy ».

Si j’aime cuisiner aujourd’hui, c’est entre autre grâce à elle.

Je ne vous redirais pas tout le bien que je pense d’elle mais juste dire que c’était une sacrée « bonne Femme » et un cordon bleu hors pair….

Donc en tournant avec nostalgie les pages de se recueil très ancien (je n’ai pas de date d’imprimerie …) je suis tombée sur la recette de son bourguignon. Que de souvenirs….

Donc, si vous faites un jour cette recette, je vous le souhaite, ayez une pensée pour elle ! 😉👍🏻

Le Bourguignon de Poussy

Il faut:

  • 1 kg 500 de viande à bourguignon (demandez à votre boucher la viande adéquate ),
  • un oignon,
  • des lardons allumettes,
  • du beurre et de l’huile,
  • de la farine,
  • une bouteille et demi d’un bon vin.
  • un bouquet garni,
  • 2 carottes,
  • si vous aimez, vous pouvez mettre des petits oignons grelots (Picard)
  • sel & poivre.
  • eau.

Dans une cocotte, mettez du beurre et de l’huile afin de faire revenir l’oignon émincé.

Débarrassez dans une assiette.

Faites revenir ensuite les allumettes de lardon et faites de même.

Passons maintenant à la viande.

Toujours dans la même cocotte, vous ajoutez un peu d’huile et de beurre, faites revenir les morceaux de viande en plusieurs fois.

Les morceaux doivent dorer afin d’emprisonner le sang et d’autres sucs pour être très tendres.

(C’est la réaction de Maillard ….)

Débarrassez aussi dans l’assiette.

Baissez le feu.

Remettez un peu de beurre, décollez bien les sucs de la viande collés au fond.

Ajoutez de la farine. Remuez bien.

Ajoutez le bouquet garni.

J’ai utilisé ma boule….

La réussite de la recette consiste à faire cuire le bourguignon pendant minimum une bonne heure sans que cela n’attache. Il faut donc mettre environ 30 minutes après le début de la cuisson le reste de la première bouteille soit les 3/4 restant et un quart d’eau.

Cela doit mijoter, faire des toutes petites bulles à la surface.

Ne vous éloignez pas de trop afin de remuer de temps en temps votre plat.

Au bout d’une bonne heure, coupez le feu.

Le mieux est de faire tout ça la veille de déguster le bourguignon.

Donc le lendemain, deux bonnes heures minimum avant de passer à table, allumez le feu sous la cocotte afin de faire encore mijoter.

Épluchez les carottes et les détailler en rondelles pas trop fines afin qu’elles restent entières.

Les ajoutez dans la préparation.

Une heure avant de manger, ajoutez environ 1/4 de vin de la deuxième bouteille, remuez et laissez mijoter…

Une douce odeur envahie la maison ….

Dressez une jolie table….

Servez votre bourguignon avec des pommes de terre ou des pâtes fraîches …

Utilisez le reste de vin pour accompagner votre repas…Rien de mieux comme accord !!

J’ai utilisé un vin appelé « Rasteau »…Vous allez peut être hurler, crier … Je suis désolée, mais j’utilise ce que je connais …Ce n’est peut être pas ce qu’il faut mais il est à mon goût ….

En tous les cas, mon bourguignon est à tomber et j’ai pas mal de témoins ….

hihihihihi !!!

Voilà !

A très vite.

Amitiés

Barbichounette

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s